mercredi 1 novembre 2017

Octobre 2017 !


Que s'est-il passé au mois d'octobre chez Nounou Cathy ? Ben rien ! On a joué ! Bon puisqu'il faut vous en dire un peu plus, on va dire qu'on a mis en place toutes les activités d'automne. 

Tout d'abord le bac sensoriel a revêtu ses couleurs de saisons : des lentilles corail tiennent compagnie à notre récolte de marrons et de pommes de pin ramassés au cours de nos promenades ainsi que d'autres petits éléments choisis principalement pour leur teinte. L'un des utilisateurs de ce bac a bien compris sa fonction, puisque son occupation favorite est de quitter ses chaussettes, de prendre une poignée de lentilles et de doucement les laisser tomber sur ses pieds nus ! Si c'est pas de la pure sensation ça ! 


Mes autres demi-pensionnaires sont moins fans de cette activité. J'ai toujours mon lanceur de poids qui s'entraîne pour les jeux olympiques et moi je suis pas trop fan du lancé de lentilles dans le salon pour tout vous dire. Quant au plus petit il est encore un peu timide quand il s'agit de toucher des nouveautés. Enfin tout cela n'est pas très grave puisque la météo clémente de ce mois nous a permis d'aller explorer le bac sensoriel géant qu'est la nature ! Par exemple, il semblerait que le balayage des feuilles mortes de la cour soit la plus intéressante de toutes les activités du moment. 


Oui oui, il y a bien un apprenti troll au bout du manche à balai. 

Pour remplacer le bac sensoriel en attendant que tout ce beau monde y trouve de l'intérêt, j'ai opté pour ce que j'ai appelé la caisse à doudous. Je la présente comme une activité dirigée (et non pas en jeu libre), ce qui veut dire pour moi et aussi pour les petits qui savent comment ça fonctionne, que, tout comme le bac sensoriel, cette activité a un début et une fin, qu'elle est délimitée dans l'espace par un plaid posé au sol, bref qu'elle fonctionne avec quelques règles et limites. Dans ce panier que les petits prennent plaisir à vider pour se mettre à l'intérieur, on trouve des peluches et doudous qui mettraient un joyeux bazar dans la salle de jeux si je les laissais à disposition des enfants tout le temps. Avec ces peluches, on a le droit de tout faire, même de les lancer du coup ! (rapport aux lentilles toussa toussa !) Comme y'a vraiment de tout là-dedans, on peut aussi s'en servir comme support à un temps chansons. Le petit m'apporte le petit singe, on chante "Dans la forêt, un ouistiti", idem pour la tortue, le poisson, le lapin .... Bon je vais pas vous mettre dans la tête tout notre répertoire !  



Le mois s'est terminé sur l'incontournable Halloween. Pas de bricolage cette année : ils sont tous trop petits. Juste une petite activité basée sur les couleurs de la fête et sur les sensations provoquées par différentes matières : un plaid en polaire orange, du tulle violet, une grande nappe noire en plastique dont on s'est servi pour faire du vent et surtout du bruit en tenant chacun une extrémité et en la secouant de toutes nos forces, un gros gant noir pour faire des chatouilles et remplacer la balle de massage....



Ah si j'oubliais : au cours du mois, on avait fait une séance de peinture propre avec comme support des coloriages de citrouilles, ce qui fait que j'ai quand même pu décorer ma porte pour le passage des monstres gourmands. Ça compte comme du bricolage ça ? 





Quoi d'autres ? Et bien on a inauguré la tant attendue bibliothèque Marguerite Yourcenar, qui a un tel succès que lors de notre deuxième passage, il n'y avait presque plus de livres et les trolls ont du se rabattre sur les jouets mis à disposition. Ouf ! Tout cela va se réguler (effet ouverture) et nous sommes ravis de pouvoir la fréquenter.

Voila voila, je vous laisse en rappelant à mes collègues assmats que comme annoncé sur mon autre blog, la date approche pour notre  rendez-vous annuel de l'association Pikler : 

La rencontre de Novembre des assistantes maternelles


Animée par Sylvie Lavergne, sur le thème de l'aménagement de l'espace au domicile, cette soirée s'annonce plus que prometteuse. On se retrouve là-bas ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire