mardi 14 août 2012

Petite astuce pour grosse embrouille !

On a beau tout mettre en oeuvre pour éviter les conflits et les disputes entres les enfants, quand on travaille avec des individus de moins d'un mètre toute la journée, il est évident qu'un jour ou l'autre, des embrouilles vont éclater. Les petits qui s'entendaient très bien et jouaient tranquillement côte à côte, vont se mettre à se crêper le chignon soudainement, sans crier gare, et il vous faudra alors gérer le conflit.

Même si on essaye d'inculquer des valeurs de non violence, y'a toujours un moment où "C'EST LA GUERRE" !!! L'assistante maternelle qui vous dirait le contraire vivrait très certainement au pays des Bisounours ( à moins que ce ne soit celui du Père Fouettard) ! 

Dans ces cas là, j'évite de porter un jugement, encore moins de punir. Le responsable du conflit n'est pas toujours évident à identifier et on peut facilement se tromper de coupable même si on a assisté à la scène. Je préfère de loin sortir mes "tapis magiques". 

Quand deux petits (ou même trois) se disputent, je leur propose alors de jouer séparément, en délimitant leur territoire par des tapis. Chacun joue sur son tapis représentant bien souvent leur "maison" dans laquelle le copain ne peut entrer que sur invitation. Ils se remettent alors à jouer tranquillement avec la sensation d'être protégé de l'autre par une barrière imaginaire. Le calme revient instantanément. Ce n'est que dans un deuxième temps que l'on peut essayer de reparler de la bagarre et de trouver une explication si l'on en ressent le besoin. 

Il fut un temps où, poussée par des envies de dépenses inutiles et consciente que les parents employeurs, trop souvent encore, aiment bien voir chez les nounous de beaux jeux ostentatoires censés leur démontrer que leur progéniture ne s'ennuiera pas, j'ai eu dans l'idée d'acheter des petites maisons Pop Up que j'aurais réservées à cet usage. Je me suis finalement ravisée. Mes petites cabanes Pop Up, ça n'aurait jamais été que des cabanes ! Mes tapis eux, selon l'inspiration des trolls, deviennent tour à tour, cabanes, châteaux forts, radeaux, pétroliers, îles désertes et même terrains de fouilles pour paléontologue en herbe ! 

Petit détail qui a son importance : pour que ça marche, il faut que les tapis soient rigoureusement identiques pour chaque enfant. Sinon au lieu de résoudre le conflit, vous risqueriez au contraire de rajouter de l'huile sur le feu. 

Ce qu'il y a de plus drôle dans l'affaire c'est que la plupart du temps, au bout de quelques minutes les enfants se remettent à jouer ensemble, à deux ou trois sur le même tapis, en oubliant qu'ils se sont querellés. 



1 commentaire:

  1. C'est génial comme idée..je n'y avais pas pensé, mais ça pourrait m'être bien utile quand on reçoit d'autres bambins, ou même au travail quand la séance de groupe devient un pugilat...pour le moment j'en suis à : chacun dans son cerceau !

    RépondreSupprimer