mercredi 7 septembre 2011

A la manière de Tony Cragg


L’activité que je vous propose aujourd’hui, ça fait un bon bout de temps qu’elle nous trottait dans la tête. C’était à la fin de l’année scolaire, au mois de juin dernier, et nous étions, les trolls et moi, tombés en admiration (oui bon, surtout moi au départ, d’accord) devant l’exposition de l’œuvre des élèves du collège Pierre Termier à Montchat, qui avaient semble-t-il étudié l’artiste Tony Cragg durant les cours d’arts plastiques.

 Anthony Douglas Cragg, dit Tony Cragg, est un sculpteur britannique né à Liverpool en 1949. Il a porté un intérêt tout particulier au monde industriel et aux produits qui en résultent. Son travail se base donc surtout sur l’objet. Dans les années 70, il collecte des détritus, des cartons d’emballage, des matériaux industriels usagés, des plastiques colorés,  et les installe au sol pour en faire de grandes compositions colorées.

Pour Tony Cragg ça donne ça :




Pour les élèves du Cours Pierre Termier ça donnait ça :



Et nous, on avait très envie de faire pareil !! On s’était dit qu’on allait reprendre notre travail sur le schéma corporel en reproduisant l’empreinte du corps d’un copain sur une grande feuille blanche. Il nous resterait plus après, qu’à remplir cette empreinte avec des objets. Seulement voila, après un bref inventaire de ce que je disposais à la maison, et malgré le fait qu’un loustic de 3 ans c’est moins volumineux qu’un boutonneux de 14 printemps, je me suis vite rendu compte qu’on allait manquer de matière première. L’idée de les faire fouiller dans les poubelles m’a un instant effleuré l’esprit mais je me suis ravisée pensant finalement que, non, ce n’était pas l’idée du siècle. J’aurais pu faire intervenir les parents et demander à chacun d’apporter sa petite contribution. J’ai finalement préféré travailler sur l’image de l’objet plutôt que l’objet lui-même. Ça évitait par la même occasion, les problèmes liés au choix de la colle : de simples bâtons de colle blanche suffiraient.




La première étape a donc consisté à faire la collecte des images que l’on a découpées dans des magazines après avoir choisi les couleurs dans lesquelles on désirait travailler. Les enfants ont choisi : bleu, rose, orange et  jaune. Seule consigne : prendre, autant que possible des choses unies, sans motif.

Aujourd’hui c’était le grand jour de la réalisation finale. J’ai scotché 3 bandes de listing pour faire la surface ; le plus petit des trolls nous a prêté son corps ; nous avons relevé son empreinte ; armé d’un tube de colle et de nos images triées par couleur, nous avons commencé le collage.







Là, les consignes étaient plus nombreuses mais ont toutes été bien respectées. Il ne fallait pas mélanger les couleurs (on avait choisi l’affectation de chacune d’elles et on les a travaillées les unes après les autres) ; on ne devait pas dépasser les limites de notre bonhomme ; on devait laisser de l’espace entre chaque image. Quand tout a été fini j’ai découpé notre silhouette. On a trouvé ça très chouette !! Tellement chouette, qu’on a décidé de l’exposer dans la montée d’escalier pour en faire profiter les voisins ! Et je peux vous dire…. On est fier de notre œuvre d’art !!






10 commentaires:

  1. Tres joli
    tes voisins doivent etre content

    RépondreSupprimer
  2. C'est génial cette idée et en plus de l'exposer dans ton immeuble : j'adore!!!
    Bravo!!

    RépondreSupprimer
  3. je doit faire une recherche en art plasitique pouvait vous me conseiller quel que chose c urgent
    merci louis

    RépondreSupprimer
  4. S est superre orriginalle continuer comme ca !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai repris ton idée pour fabriquer notre sapin de Noël!
    Si tu veux passer voir sur mon blog c'est là :
    http://quesepassetilcheznounouisabellependantquepapaetmamantravaillent.over-blog.com/article-sapin-de-noel-a-la-maniere-de-tony-cragg-89341854.html
    Je suis très contente d'avoir trouvé ton article car les enfants se sont bien amusés à créer le sapin et le résultat est très sympa!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est débile se que vous avez dit

      Supprimer
  6. cool !!!!!!!!!!!!!!!! <3

    RépondreSupprimer
  7. ah super, en effet.et j'ai appris un mot ou 2 = Tony Cragg. nous on a fait plusieurs fois des silhouettes et les enfants les décorent à la peinture, ou collent des objets de la nature, j'ai découpé des fenêtre dans le papier et fixé du papier collant pour les petits, c'est plus facile pour eux. et j'avais recopié l'idée sur le net, mais c'est toi qui viens de m'apprendre d'où elle est partie donc. merci.

    RépondreSupprimer